Faites-vous soigner par un animal !

Accueil Lifestyle Faites-vous soigner par un animal !

Désertification médicale, crise hospitalière, scepticisme face aux vaccins, nous avons la solution ! Découvrez les talents médicaux des animaux. Testez vos connaissances dans un quiz. Et faites-vous soigner par un animal !

Un mot de 7 syllabes ne peut être qu’une idée brillante. Cliquez pour tweeter

La vaccination fait de plus en plus de sceptiques. La lutte contre la désertification médicale devient urgente. L’hôpital est en crise. Enfin, d’après des sources internes, le nombre de personnes décédées n’a cessé d’augmenter depuis le début de l’histoire de l’humanité.

Cette situation ne peut plus durer. C’est pourquoi Bestiapolitan vous propose une solution novatrice : la zoopharmacognosie. Un mot de 7 syllabes ne peut être qu’une idée brillante.

Zoopharmacognosie et automédication animale : des mots plus longs que le mot long

La zoopharmacognosie, c’est quoi ? C’est l’automédication animale. L’automédication animale, c’est quoi ? C’est quand les animaux se soignent tout seuls en prélevant des éléments de leur environnement (par exemple, des plantes). Comment cela s’appelle-t-il quand les animaux se soignent tout seuls ? La zoopharmacognosie ! Vous êtes trop fort.

La boucle est bouclée ; désormais, bouclez votre ceinture et faites-vous soigner par les animaux ! Si les animaux peuvent se soigner tout seuls, pourquoi ne vous soigneraient-ils pas ?

Je sais ce que signifie #zoopharmacognosie. Cliquez pour tweeter

Médecin malgré lui : L’animal nous soigne déjà

C’est un secret de Polichinelle chez les animaux. Le tapir, les gorilles et les éléphants s’y sont mis. Est-ce le perroquet qui leur a répété la recette ? En tout cas, tous ces animaux (et sûrement bien d’autres) dévorent de l’argile. C’est la géophagie. L’argile comporte diverses propriétés : antiparasitaire, antidiarrhéique, antiacide. L’argile a tout de la solution miracle pour ces animaux.

Le secret s’est tellement éventé que certaines populations humaines, comme les Amérindiens, consomment de l’argile. Certaines argiles sont également appliquées sur la peau pour leurs propriétés médicinales. Blanche, verte, rouge, avec l’argile, on en voit de toutes les couleurs !

Zoopharmacognosie et automédication animale, exemple de l'argile et parallèle avec le tennis.
Grand festival de géophagie à Roland Garros ©Erwan Hesry

Que dire des vers de terre ? Eux aussi font attention à leur régime alimentaire. Vivre plus longtemps et se protéger du terrible stress oxydatif sont des priorités pour le nématode C. elegans ! Et visiblement, l’extrait de racine de Fallopia multiflora (autrement appelée la renouée de Chine), c’est le top. Cette étude publiée dans Plants confirme cette pratique adoptée à la fois par la médecine chinoise traditionnelle et par les vers de terre. Peut-on parler d’espionnage industriel ?

Les hommes et les animaux utilisent la géophagie et les mêmes extraits de racines. Pourquoi ne pas vous laisser tenter et aller plus loin ? Faites-vous soigner par des animaux !

Automédication animale : Les astuces des bêtes pour être au top

Assainir votre maison

Vous emménagez et vous cherchez à constituer le parfait petit nid douillet et sain ? Comment vous y prendre ? En mettant quelques brindilles et un peu de mousse ? C’est un peu court.

Consultez une mésange ! Herboriste en chef, phytothérapeute pragmatique, la mésange ajoute à son nid de multiples substances. Une pincée de lavande, un petit peu de menthe et puis des immortelles, en tout une dizaine d’herbes aromatiques.

La mésange n’ajoute pas ces éléments par coquetterie. Chaque herbe va avoir son rôle à jouer. Fongicide, insecticide, antiseptique, le nid de la mésange est une vraie pharmacopée. Voilà un aménagement sain, prêt à accueillir une famille. Phytothérapeute, nous vous disions.

Et si, comme c’est le cas dans l’expérience parue dans Ecology Letters, on retire les herbes de son nid ? La mésange retourne les chercher, exactement les mêmes, parmi 200 variétés aux alentours. Chez les mésanges, un nid sain pour un corps sain.

Se soigner naturellement

Comment faire si vous tombez malade ? Voici quelques tuyaux pour vous, issus de l’automédication animale.

Pour vos problèmes de digestion, une bonne ration de charbon de bois fera l’affaire. À ne pas utiliser en milieu confiné, ni à proximité d’une alarme incendie. Observez cet éléphant d’Asie qui ne passe pas inaperçu.

Charbon… ardent !

Spectacle un peu surnaturel pour cet éléphant. Technique plus pragmatique pour les lémuriens de l’île de Madagascar. Si vous avez d’insupportables démangeaisons anales ou génitales, que vous n’osez pas en parler à votre médecin, suivez étape par étape les conseils suivants :

  • Prenez un mille-pattes, si possible pourvu de substances toxiques,
  • Mâchouillez-le
  • Une fois que le cadavre dégouline, frottez-vous activement l’anus et les parties génitales
  • N’oubliez pas de dévorer goulûment le mille-pattes après usage 

Avec ce remède, vous éliminerez les parasites qui vous causent irritation et dérangement gastrique. Le mille-pattes favori des lémuriens pour la recette ? Sechelleptus spp., Spirostreptidae.

Les lémuriens dégagent toute responsabilité si ce traitement entraîne des effets indésirables ou toxiques sur les êtres humains.

Quiz : Êtes-vous prêt à vous faire soigner par un animal ?

Voilà ! Vous en savez plus sur l’automédication animale (ou zoopharmacognosie).

Vous êtes convaincu que les animaux savent se soigner ? Pour vous, la médication animale est la solution d’avenir ? Seulement, êtes-vous prêt à franchir le pas et à vous faire soigner par un animal ? Pour le savoir, répondez à notre quiz !

Avez-vous déjà observé une bête se soigner toute seule ? Avez-vous déjà consulté un animal ? Racontez-nous dans les commentaires !

Grâce à la zoopharmacognosie, vous êtes désormais en bonne santé ? Travaillez votre look avec cette histoire de girafe.

Recevez le mail animalier le plus dingue du web !CLIQUEZ ICI !
Et rejoignez plus de 1 000 abonnés !

Oserez-vous jouer aux quiz ci-dessous ?

2 Commentaires

    • Bien vu Fabien ! La zoophilie / zoofilie ou bestiaphilie / bestiafilie est une pratique qui peut prêter à confusion avec la zoopharmacognosie. Je crois savoir que cette activité est très appréciée des dentistes, qui la recommande chaleureusement à leurs patients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Entrez votre nom ici