Et mon QI, c’est du poulet ?

Accueil Société Et mon QI, c'est du poulet ?

Rencontre avec les poules (et quelques coqs). Qui sont-elles vraiment ? À votre avis, à quoi ressemblerait une planète dominée par les poules ? Réponse en vidéo.

La langue universelle du vivant est une langue morte. Et après on s'étonne que les espèces disparaissent… Cliquez pour tweeter

Tous les animaux et tous les végétaux connus dans le monde portent un nom latin. Par exemple : Cimex Lectularius (la punaise de lit), Balaenoptera musculus (la baleine bleue) ou Dendroaspis polylepis (le mamba noir). La langue universelle du vivant est donc une langue morte. Et après, on s’étonne que les espèces disparaissent…

Conséquence logique, pour communiquer au mieux avec le vivant, Bestiapolitan a décidé de se mettre au latin ! Pour ce billet un peu particulier, nous avons rencontré Gala, digne représentante du règne animal.

Gala n’est pas une pomme. Gala est une poule, de l’espèce Gallus gallus domesticus. Et Gala sera notre star le temps d’un billet. Pourquoi rencontrer une poule domestique plutôt qu’une punaise de lit, une baleine bleue ou un mamba noir ? Pour une raison purement démagogique. Vous lisez le onzième récit de Bestiapolitan et aucun article ne met en valeur les volatiles. L’oiseau bleu de Twitter menace même de nous radier de sa plateforme pour discrimination.

À notre connaissance, évoquer le langage, le comportement et l’intelligence des poules, en insérant moult formules latines, est inédit sur le web. Alea jacta est.

Caquètements et langage de poules

Nous nous trouvons dans la basse-cour avec Gala. Hic et nunc, plusieurs dizaines de poules gloussent. Et là, première surprise, les volatiles ne parlent pas latin. Au lieu de cela, notre oreille fine distingue, a minima, 24 types de cris. À chaque caquètement distinct, correspond de facto une signification. Par exemple, un cri correspond à une alerte aérienne et un autre à une alerte terrestre.

Si elles entendent l’alarme aérienne, les poules se mettent à couvert. Après l’alarme terrestre, tout le poulailler devient vigilant, le corps redressé, guettant un chat ou un chien. Les réactions de Gallus gallus domesticus sont directement liées aux alertes. #langage

Dessin d'Ernest Menault d'une poule donnant l'alerte.
Déjà, en 1874, l’arrière-arrière-x10-arrière grand-mère de Gala lançait l’alerte quand un prédateur la menaçait. À quoi ressemblait ce patois de poule ? Mystère.
Source gallica.bnf.fr | BnF

Gare aux fausses alertes ! En effet, lorsqu’un coq, pour attirer les femelles, émet à tort un cri indiquant la présence de nourriture, les poules finissent par ne plus venir. Trouver une nourriture de qualité constitue, pour une poule, un des critères pour choisir le bon coq. Ne pas se faire baratiner également. Errare humanum est.

Les poules ont donc un langage. Les coqs sont capables de manipulations pour attirer les poules. Et ce n’est que le début. Cette synthèse, réalisée par Lori Marino, nous l’explique. Des décennies d’études sur le comportement, le langage et l’intelligence des poules, y sont résumées.

Poule position : l’organisation des poules

L’équipe de Bestiapolitan vient de prendre une pause bien méritée et observe de loin la société des poules.

Organisation sociale des poules alors qu'elles picorent.
Tout semble calme et bucolique pour ces poules. Pourtant, des luttes d’influence et des drames sociaux se jouent.

Gala se balade parmi ses congénères. Soudain, une poule nouvelle arrive pour intégrer le groupe. Casus belli ! Immédiatement, la poule dominante s’extirpe du groupe et défie la nouvelle. L’arrivante sort victorieuse. Gala en déduit que la nouvelle poule sera dominante. Gala devra attendre que la poule dominante finisse de manger, sinon, gare aux coups de becs ! Il y a un ordre dans le picorage ! Sic.

Chaque volatile reconnaît aisément les membres de son groupe et connaît le statut social de chacun. La société des poules est très hiérarchisée.

Récapitulons : Une hiérarchie, des congénères identifiés et a fortiori une capacité à déduire son statut en observant les autres.

Gala n’est pas une poule, ce n’est pas possible, c’est un singe, un dauphin, un corbeau ? Pourtant Gala se tient devant nous et il s’agit bien d’une poule. Pire, une poule domestique Gallus gallus domesticus comme une autre. Qui dit tout cela ? Une poule qui parle latin ? Non, idem, cette étude qui en résume plusieurs centaines sur l’organisation et l’intelligence des poules.

À quoi ressemblerait un monde de poules ?

Si les poules sont si intelligentes, ne risquent-elles pas de conquérir le monde ? Qu’allons-nous devenir ? Bonnes questions.

Pour y répondre, nous avons exploré les arcanes cinématographiques pour dénicher in extremis une réponse. Découvrez un extrait de Chicken Park, sorte de Jurassic Park kitch pour poules. Attention : ce film mérite plus le contour que le détour.

Kitch & chicken, extrait du film Chicken Park.

Nous vous avions prévenu. On ne ressort pas indemne de l’excellence de cet extrait cinématographique. Avant que les poules ne nous dominent, continuons à faire plus ample connaissance avec elles.

Les émotions de la poule sentimentale

Et dans la tête de Gallus gallus domesticus, que se passe-t-il ? Chaque poule dispose de son caractère : audace, activité, vigilance… Ces caractéristiques sont même liées au statut social. Les poules ressentent aussi des émotions : joie, ennui, frustration.

D’ailleurs, revenons à Gala, la star de notre article. Est-elle optimiste ? Voit-elle le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide ?

Pour le savoir, on organise un petit jeu. On fait en sorte que Gala associe la couleur blanche à une récompense et la couleur noire à une absence de récompense.

On présente alors à Gala différentes nuances de gris. Gris, ce n’est ni noir ni blanc. Gala va-t-elle s’approcher pour obtenir une récompense ? Oui ! Elle est donc optimiste ! Gala aurait ignoré le gris, on l’aurait considérée pessimiste. Confer cette étude (réalisée sur le coq doré ou coq sauvage) dans Royal Society.

Comme quoi, 50 nuances de Grey est bel et bien une histoire de poule et de cock. Cliquez pour tweeter

Ecce homo : Voici l’homme, euh non la poule

La rencontre avec Gala touche à sa fin. Nous prenons l’apéro avec elle. Sur le sol de la basse-cour, se trouvent des graines.

Nous sommes très joueurs. Si Gala résiste à la tentation de dévorer les graines, elle en aura deux fois plus ! Gala résistera-t-elle ?

Et oui ! Une poule est capable de différer son plaisir et de se maîtriser pour en obtenir davantage ! (Confer Animal Behaviour)

Chez les enfants humains, cela rappelle le test du chamallow, réalisé dans les années 70. Ce test mesure la gratification différée. Un tiers des enfants résiste assez longtemps à l’envie de manger le premier chamallow pour en obtenir un deuxième.

Voilà qui va faire caqueter dans les chaumières !

Intelligence des poules : À en perdre son latin

Bon, bon, bon… Grosso modo, les poules :

  • forment une société organisée et hiérarchisée
  • utilisent un langage commun en groupe
  • ressentent des émotions et de l’optimisme
  • sont capables de se maîtriser

À en perdre son latin, non ?

Nota Bene : Vous en savez plus sur l’organisation sociale, le comportement, l’organisation et l’intelligence des poules. Et vous, connaissez-vous des poules intelligentes ? Aimeriez-vous être une poule ? Réagissez ci-dessous !

Post Scriptum : Gallus gallus domesticus vous a passionné ? Découvrez l’histoire d’un oiseau préhistorique !

Recevez le mail animalier le plus dingue du web !CLIQUEZ ICI !
Et rejoignez plus de 1 000 abonnés !

Oserez-vous jouer aux quiz ci-dessous ?

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Entrez votre nom ici